stiftung umverteilen, umverteilen, stiftung, fŸr eine, solidarische Welt, eine Welt, dritte welt, entwicklungspolitik, Menschenrechte, gemeinnützige Organisation
Stiftung Umverteilen, Afrika, Asien, Lateinamerika, TŸrkei, Eine Welt, Frauen, Dritte Welt, Entwicklungspolitik, Menschenrechte, gemeinnützige Organisation zur Förderung von Projekten in der Dritten Welt und entwicklungspolitischer Öffentlichkeits- und Bildungsarbeit
Willkommen auf der Website der Stifung Umverteilen - Stiftung für eine solidarische Welt




La Fondation
Afrique
Asie
Er-Fahren
dritte Welt – Hier!
Femmes
Amérique Latine
Dossier de demande
Contact

Afrique

 

Le groupe de travail Afrique existe depuis la création de la Fondation. Les membres de ce groupe se retrouvent en général une fois par mois pour décider des demandes de projets, pour débattre des priorités et pour fixer les critères de distribution des aides financières.

Au tout début, le groupe de travail concentrait son soutien financier en priorité au combat contre l’apartheid dans le sud de l’Afrique. Mais depuis la fin de l’apartheid ces aides ne sont plus dirigées vers une seule région mais concernent des projets dans d’autres états africains. Nous engageons tous nos efforts pour le respect des droits de l’Homme au niveau social, économique, culturel et politique.

Nous contribuons à la réalisation de projets en Afrique, dont les objectifs sont l’éclaircissement politique, l’élargissement de l’autodétermination et le renforcement de la participation aux décisions politiques. C’est pourquoi une grande partie des contributions est attribuée à des collectivités de base, à des regroupements féminins ou à des associations d’entraide ayant ces objectifs. Nous concentrons particulièrement nos efforts sur l’échange d’informations entre les divers collectifs et sur la création de réseaux au plan régional, national et international.

Seuls les projets d’intérêt "économique", par exemple du type créateurs de revenus seront soutenus si les membres de ce groupe développent des formes de vie et de travail alternatives ayant un caractère exemplaire. Nous ne voulons pas créer de liens de dépendance de longue durée ou combler avec des programmes les déficits de l’infrastructure municipale ou rurale. Ce que nous voulons, c’est apporter une aide aux personnes qui se regroupent pour réclamer ensemble les droits et les prestations qui leur sont dus.