stiftung umverteilen, umverteilen, stiftung, fŸr eine, solidarische Welt, eine Welt, dritte welt, entwicklungspolitik, Menschenrechte, gemeinnützige Organisation
Stiftung Umverteilen, Afrika, Asien, Lateinamerika, TŸrkei, Eine Welt, Frauen, Dritte Welt, Entwicklungspolitik, Menschenrechte, gemeinnützige Organisation zur Förderung von Projekten in der Dritten Welt und entwicklungspolitischer Öffentlichkeits- und Bildungsarbeit
Willkommen auf der Website der Stifung Umverteilen - Stiftung für eine solidarische Welt




La Fondation
Afrique
Asie
Er-Fahren
dritte Welt – Hier!
Femmes
Amérique Latine
Dossier de demande
Contact

Femmes

 

Le groupe de travail de Femmes a été créé en 1988. Certaines d’entre-nous sont là depuis le début. Nous venons de tous les pays et nos expériences personnelles sont très variées. Mais ce qui nous unit, c’est que dans le passé nous avions toutes participé à des projets féministes et ou fait partie de mouvements féministes internationaux. Ce collectif est donc à nos yeux la continuation de nos efforts passés.

Nous soutenons des projets qui luttent contre l’oppression sexuelle, patriarcale et religieuse ou qui combattent le racisme, ainsi que des projets qui ont pour finalité d’améliorer la vie sociale et économique des femmes. Notre but est de créer des réseaux de femmes et d’élargir de la sorte, peu à peu, leur champ d’action politique et culturel.

La Fondation finance des microprojets indépendants de tout parti politique. Nous privilégions les projets hors de l’Europe.

Il est capital pour nous de rester en contact avec les femmes dont le projet a été financé, car nous découvrons ainsi d’autres manières d’agir et d’autres stratégies. Nous ne voulons pas seulement financer un projet mais aussi profiter de l’expérience de ces femmes. La visite d’un projet n’étant que rarement possible, les comptes-rendus donnés représentent un feedback précieux.

Nous nous réunissons une fois par mois, et de temps à autres nous recevons la visite de femmes participantes d’un projet. L’ aide moyenne est de l’ordre de 5.000 €.